Histoire

Home >
.

 

HISTOIRE

    Un Pasteur protestant dénommé : Raymond Lilavois, fondateur et Pasteur d'un groupe d'environ vingt-cinq (25) fidèles, logea ce dit groupe au premier étage de sa maison de résidence sise à 114-57 Farmers Boulevard, Queens, New York 11412. Par suite de quelques déboires d'ordre varié, d'amères  déceptions suivies de découragement, les deux tiers (2/3) des membres se dispersèrent. Affolé par les circonstances qui ont failli fermer les portes de cette petite église en détresse, Pasteur Raymond Lilavois organisa chaque samedi une journée de jeune et de prières. Le groupe restant soupirait après une aide salvatrice. L'intervention immédiate du Sauveur se fit dans la personne de Mme Rosette Loquet, membre du groupe en difficulté qui reçut du Seigneur la vision du Sabbat. Elle communiqua la nouvelle aux autres qui l'acceptèrent avec joie. Ne pouvant dissimuler sa déconvenue, Pasteur Raymond Lilavois enjoignit aux membres présents de trouver un prédicateur adventiste. Mme Rosette Loquet invita Frere Automanus Bernard, membre de Maranatha, Eglise Adventiste du Septieme Jour, a prendre la parole un samedi de jeune et de prières.

   Le deuxième sabbat du mois d'Avril 1979, Fr. Automanus Bernard laissa son eglise, alors florissante, pour payer une visite missionnaire a ce groupe en détresse. En ce jour la, il attira leur attention sur le texte inséré dans le livre de l'Apocalypse au chapitre 14 et le verset 12:
« C'est ici la persévérance des saints qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus. » Quelques semaines plus tard, Mme Josette Pean, membre de l'église Adventiste du Septième Jour, amie de longue date du Pasteur Lilavois fut autorisée par ce dernier à inviter un autre frère adventiste pour visiter le groupe. Sœur Paen appela FR. Serge St-Hilaire qui a son tour, en parla à son épouse,  à frère Zachée  Bélisaire et autres personnes qui visitèrent le groupe le quatrième sabbat du mois de Mai 1979. Au cours de cette visite, frère Zachée Bélisaire prêcha au nom du Seigneur. Son texte de méditation fut tiré du livre de Mathieu au chapitre 24 et le verset 20: « Priez pour que votre fuite n'arrive pas en hiver ni un jour de sabbat ».

   Depuis lors, Pasteur Lilavois pris la décision de donner la direction du groupe aux Adventistes du 7ème Jour. A plusieurs reprises, il contacta personnellement Pasteur Gerard Mauze dans le but de cristalliser ses rêves. Le reste de l'année se passa sans une action positive. Il était très difficile de recevoir du corps dirigeant de Maranatha l'autorisation d'ouvrir une autre branche. Au moment où l'on s'y attendait le moins, le deuxième sabbat du mois de Février 1980, sous la direction de Pasteur Gerard Mauze, Chairman du Conseil d'Eglise de Maranatha, il fut voté que l'ancien Vilner Louis apportât la bonne nouvelle du salut à ces gens. Fr. Vilner Louis dirigea le groupe jusqu'au mois de Septembre 1980, date a laquelle il partit pour Oakwood College afin de mieux se former pour le saint ministère. Le grain ayant été jeté en terre, il fallait en prendre soin jusqu'a la moisson. Cette fois-ci, le conseil de l'Eglise de Maranatha, sous la direction de Pasteur Gerard Mauze, en instance de départ pour l'Afrique, vota que les frères Gérard Alvarez, Jose Joseph et Serge Cadet travaillent au progrès de ce groupe. Sitôt  voté, le groupe élu proposa au Comite une base administrative qui fut acceptée unanimement. Peu après, la Commission de nomination de Maranatha de l'année 1980 fit choix des frères Jose Joseph et Serge Cadet, anciens élus pour l'année 1981, pour être conducteurs officiels de ce groupe; cette fois-ci sous le patronage de Feu Pasteur Mathieu D. Bermingham, nouveau Pasteur de l'Eglise de Maranatha.

   A la première séance du Conseil d'Eglise de Maranatha qui eut lieu le premier Sabbat du mois de Janvier 1981, on vota que le groupe soit officiellement connu sous le nom de
« ANNEXE DE MARANATHA, EGLISE ADVENTISTE DU SEPTIEME JOUR ». Le dévoué et sérieux service des dirigeants Jose Joseph et Serge Cadet attirait l'attention de tous ceux qui voulaient travailler dans la vigne du Maitre au pont que plusieurs autres frères et sœurs se joignirent a eux dans la prédication du Message des Trois Anges. On peut citer: la famille Hogu, Carmen Constant, Odile Innocent, Véronique Michaud, Max Metellus, Fresnel et Suze Laplanche, Cenilia Evarice, Joseph Michel Celisca, Joseph et Andrée Saintus, Julter et Charlucie Jaboin, Samuel Nicoleau, Marie Rose Beaubrun, Daniella Smart.

   La bénédiction du ciel se déversa en pluie torrentielle sur ce groupe Annexe. On donnait un peu partout des etudes bibliques et des âmes se convertissaient au Seigneur. Le besoin d'un nouveau local s'imposait a la vue de tous. Notre regrette Pasteur Mathieu D. Bermingham, malgre ses lourdes responsabilités, crea du temps pour chercher un local afin de loger l 'Annexe. Le 6 Octobre 1986, le coordonnateur, Pasteur Gérard Mauze, introduisit Pasteur Paul Jacques Blaise comme nouveau Pasteur de l'Eglise de Beraca.

   Le premier problème visible auquel il devait faire face était celui du local. Pasteur Paul Jacques Blaise le présenta par devant l'Eglise engageant ainsi tous les membres a se mettre a la recherche d'un lieu de culte. Pendant un Effort d'Evangélisation qui eut lieu au mois d'Aout 1987, Sœur Charlucie Jaboin fit part au Frere Serge Cadet de la nouvelle d'une trouvaille, laquelle fait aujourd'hui l'honneur et la fierté de tous. L'Eglise de Beraca présente à Sœur Charlucie Jaboin un magnifique bouquet de gratitude. A la fin de l'Effort prêché par Pasteur Blaise, le propriétaire de l'immeuble ou les membres de Beraca se réunissaient, changea les serrures des portes et les chassa du local. A ce point, leurs remerciements s'en vont aux dirigeants de la Northeastern Conference en particulier au Président d'alors, Pasteur Leonard Newton, qui leur donna gratuitement asile au troisième étage du bureau de la Conférence. Ils y entrèrent le 14 Novembre 1987 pour y rester jusqu'au 9 Juillet 1988, date a laquelle ils firent leur entrée triomphale dans cet immeuble (91-19 191eme Rue, Hollis, New York 11423).

   Malheureusement, par manque de compréhension et de consécration, son acquisition n'a pas eu lieu sans heurts. Ne voulant pas remuer les cendres du passe, on se gardera de signaler certains actes incompréhensibles et irréfléchis de la part des uns et des autres. De violentes tempêtes  accompagnées  d'inondation ont rendu périlleuse la traversée pour arriver à Canaan. Toutefois, NOUS Y SOMMES. Aujourd'hui, on peut dire: « Jusqu'ici Dieu nous a secourus! Le jour, Dieu a été et demeure pour Beraca  une Colonne de Nuée, et la nuit une Colonne de Feu. » L'Eglise de Beraca, sous le patronage de son Pasteur, Jacques Paul Blaise, décida le 17 Mars 1990 de commencer la construction du Sanctuaire. Peu de temps après Frère Serge Cadet, Président du Comite de Building et Pasteur Jacques Paul Blaise ont été trouvé l'Architecte Carl Pulchall qui leur prépara un plan. La Providence suscita dans la personne de frère Leslie Bordes, un volontaire dévoué qui endossa la responsabilité de construire la gloire de Dieu ce magnifique sanctuaire qui fait aujourd'hui la fierté de tous. Sur une plaque d'or sont graves en lettres indélébiles les noms suivants:

   Pasteur Paul Jacques Blaise, Manager, Artiste, Serge Cadet, Constructeur et Président du Comité de Building, Leslie Bordes, Constructeur en chef, Antristere Laporte, Constructeur, Asnio Alexis, Constructeur, Fresnel Laplanche, Electricien, Frantz Laplanche, Assistant Constructeur et Artiste Antoine Duclos, Assistant Constructeur, Pierre Myrtil, Assistant Constructeur, Benjamin Hyacinthe, Assistant Constructeur, Sorel Hubert, Assistant Constructeur, Julter Jaboin, Assistant Constructeur, Emmanuel Thomas, Assistant Constructeur, Michael Joseph, Assistant Constructeur, Démosthène Metellus, Assistant Constructeur, Humbert Jean-Marie, Assistant Constructeur, Emile Jean-Pierre, Assistant Constructeur. Et tous les autres frères et sœurs et amis qui ont contribue à l'achèvement de ce temple. Sur une plaque de diamant sont inscrits en lettres d'or les noms de tous les enfants et de toutes les femmes de l'Eglise qui ont marques par une pierre blanche leur apport a la construction de ce temple.

A Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit soient la Louange, la Gloire aux siècles des siècles !  Amen!